le stade Leclerc

 

 
Accueil 
l'adhsion 
le dbut 
les seniors 
le stade Leclerc 
les cadets 
une recherche 
le livre d'or 
les liens 
nous crire 

 

 

 

 

 

 

Le Stade Leclerc
 

Puis-je ouvrir l des parenthses, parenthses que m뭥ffrent mes souvenirs ?

Voici : Parlant des athltes, je dsire noter que nous voyions parfois Danile Adreit qui avait battu le record d묨lger des 60-mtres en 8 secondes et 2/10mes. 8,2 direz-vous !

Seulement 8.2, mais il faut replacer la course et le record leur poque et dans leur contexte. Pas de dopage.

Elle tait la championne d묨lger des 60-mtres et battait chaque comptition les filles des Groupes Laques (GLEA) encadres par le couple Salvignol. Hlas, Danile a pens que personne ne s뭥ccupait d뭙lle correctement au RUA et elle est partie aux Groupes Laques.

 

Quel gain merveilleux pour Andr Salvignol ! En junior elle est devenue championne de France de 200 mtres.

Son frre Grard Adreit est-il rest chez nous ? Il tait un excellent coureur de 80 mtres.

Nous nous entranions, respirant pleins poumons un air lger qui venait des Tagarins. Nous regardions passer les athltes, trs srieux, un peu seuls et nous pensions aux chansons qu뭝ls allaient entonner tout l뭜eure, dans les vestiaires.

J뭓i trouv cette photo du stade Leclerc sur un numro de l묨lgrianiste.On aperoit les vestiaires et les gradins. Juste pour le souvenir.

        

Sur le RUA du 18 avril 1956, rubrique Athltisme :

Nous enlevons le challenge LECAL

() En sprint court, l뭓bsence de Cassagne se fit sentir. Quant au 250 m., nous n뭓vons pas encore pu remplacer Adreit. Ce mme Adreit a droit toute notre reconnaissance car, ayant t frapp cruellement par le dcs de sa mre, il tint sa place au 100 m. junior o il se comporta fort honorablement. Tous ses camarades du club s뭓ssocient sa peine et m뭥nt charg de lui tmoigner toute leur amiti en cette douloureuse circonstance.

     Donc, en avril 1956 Grard Adreit n뭓vait pas suivi l뭙xemple de sa s쐕r Danile et il tait toujours parmi nous.

 

La Grande Faucheuse est passe.

Nos recherches concernant le RUA nous rvlent parfois de bien tristes nouvelles. A Alger, en 1956, Danile et Grard Adreit avaient vu partir leur mre terrasse par une leucmie. A son tour Danile nous quittait le 14 septembre 1980 et laissait trois enfants. Quant son frre, nous aurions tellement voulu qu뭝l signt notre Livre d뭥r. Il habitait Bordeaux, il avait deux fils... Espoir de le retrouver. Hlas, trop tard. Il s뭙st teint en 2005.

Beaucoup d뭙ntre-nous ont connu Charles Schiavo qui fut recordman de France du 100 m. junior en 10.6 secondes. Il vient de nous quitter 79 ans et nous sommes le 5 fvrier 2009. Information recueillie parMax Charbonnier, un proche de Charles.

 

Il faut donc rajouter :"Andr Salvignol des Groupes Laques d'Etudes d'Alger nous a quitts le premier dcembre 2011. Il avait 84 ans. Il s'tait repli Toulon o il a fait une trs belle carrire dans l'athltisme".

Le sport en quipe est plus drle. Robert Grolleau cachait le ballon entre son dos nu et le maillot, se plaait face nous et demandait, un peu dsespr, o tait le ballon que tout le monde attendait. Nono Baletti faisait gag sur gag la faon de Louis de Funs et jamais court de plaisanteries. Velch essuyait ses lunettes. Jacques Sirven nous ramenait la raison. Les frres Rochiccioli Pierre et Elie, avaient toujours un petit mot d뭙ncouragement pour les plus jeunes.

Grard stagliano nous commente cette photo envoye par Jean Brua. "On avait jou au stade des Tagarins, nous, le Lyce Bugeaud, avec de g. d. accroupis : Gilles Raoux, Jacques Rodineau, Faraud dont j'oublie le prnom, qui avait migr en Californie peu aprs, son pre avait des Palmeraies dans le Sud, Dmtrius Destaing, aujourd'hui chirurgien-dentiste Marseille, dit Babeau, Alain Bellan, Marc et  Grard Stagliano. Les 4 derniers de l'O.D.M

Debout : la Facult des Lettres avec de g. dr. : Moatti, Jean-Louis Rodineau (devenu mdecin par la suite), Jean Brua, Ren Trmge (dcd, qui fut proviseur adjoint du Lyce Calmette de Nice), Chekli, Jos Bou, dit L'Hidalgo. Et comme me le rappelait tout l'heure Brua, on leur avait servi une branle aussi mmorable que cuisante. Au cas o ! C'est l'poque o j'tais beau, sans ventre ni bourrelets. C'tait en 19...12, je crois !"


[Home][Accueil][l'adhsion][le dbut][les seniors][le stade Leclerc][les cadets][une recherche][le livre d'or][les liens][nous crire]

Copyright (c) 2005-2007  " Deux @ ". Tous droits rservs.